Le ratio texte / code d’une page web et le SEO

ration texte code seo

Quésako le ratio texte / code ?

Le ratio texte/code correspond à la quantité de texte visible par l’internaute par rapport à la quantité de code html « final » de la page chargée. Ce résultat est exprimé en pourcentage.

Pour que vous soyez bien sûrs de quoi nous parlons voici des précisions sur chaque élément :

Le texte :

Il comprend tout ce qui est texte directement visible pour l’utilisateur sur une page sans qu’il n’ait besoin d’effectuer une action sur la page. Ce qui veut dire que tout le texte caché par un display none qui apparaît au clic ou au survol ne fait pas parti du texte pris en compte pour le ratio final.

ATTENTION :  Il existe des techniques qui consistent à écrire du texte de la même couleur que le fond de la page (Texte blanc sur fond Blanc), techniquement le texte n’est pas caché et est directement visible, et on pourrait être tenté d’utiliser cette technique. Seulement voilà, Google n’est pas dupe, et il arrive à détecter ce genre de pratique qu’il sanctionne sévèrement.

Le code :

Le code comprend tout le code généré pour la mise en forme de votre page, ce qui comprend tout ce qui n’est pas utile au visiteur. Par exemple les balises DIV et les attributs Alt / Rel / class / Id qui font partie du code et qui ne sont pas visibles par le visiteur.

ATTENTION : Souvent on peut voir une balise <style> avec du code CSS directement dans le code de la page ou alors dans les balises (ex : <a style=’color:#fff’ href=’#’></a>). Sachez que ce code là est considéré comme faisant partie du code de la page. Pour remédier à ce problème il vaut mieux utiliser tout simplement une feuille de style externe qui contiendra toutes vos règles de style.

Le ratio :

Le ratio lui est simplement le rapport Texte dans la page / Code de la page. Plus le ratio est élevé plus vous avez de texte par rapport au code.

Mais c’est important ce fameux ratio texte / code ?

On peut dire que oui, il a un intérêt double :

  • Le premier est pour vos visiteurs : plus votre page est allégée en code, plus elle sera rapide à charger ! Généralement plus la mise ne page est simple et moins vous aurez de javascript derrière qui vient ralentir le chargement.
  • Le deuxième pour le moteur de recherche : si votre ratio est faible, le signal envoyé aux moteurs de recherche est généralement négatif : votre site peut être lent mais surtout il ne contient pas assez de texte, et peut donc être considéré comme un site de faible valeur.
    Si le ratio est élevé en revanche vous envoyez un signal fort pour dire : « Hey tu as vu Google ? Mon site est codé proprement, n’est pas lourd, et en plus j’ai du texte de qualité ! ». Bien évidemment pour le qualitatif, tout dépend de ce que vous écrivez mais on va dire que vous savez rédiger un article de qualité qui ne parle pas des fleurs sur un site d’informatique.

Si jamais vous ne savez pas forcément rédiger un article, vous pouvez lire notre article sur la rédaction d’un article optimisé.

Un ratio à atteindre afin de ne pas être considéré comme Spammy serai d’environs 20% (évidemment avec nos moteurs adorés nous ne savons jamais vraiment).

Comment optimiser notre page ?

Pour l’optimisation de ce ratio on peut jouer sur deux éléments, le premier abordable à tous, et le deuxième est lui beaucoup plus technique.

La rédaction de contenu :

Le premier point, le plus simple, est bien évidemment la rédaction de contenu, plus vous allez ajouter du texte et plus votre ratio va augmenter. Cependant attention à ne pas meubler avec du contenu inintéressant ! Du ratio pour du ratio est inutile si la qualité du texte ne suit pas. 

Alléger le code de la page :

Cet exercice est généralement réservé aux développeurs. Si un client souhaite faire une économie en modifiant lui même le code source, il risque fortement de créer des bug d’affichage ou carrément faire planter le site !

Alléger le code signifie, comme dit au dessus, d’éviter d’utiliser les styles CSS directement dans les balises, les commentaires en HTML (très peu d’intérêt au final), les Div imbriqués alors qu’un seul peut faire l’affaire, et le surnombre de Classes CSS inutiles (WordPress ainsi que les thèmes ne sont généralement pas des exemples à suivre !).

Connaître son ratio ?

Pour connaître votre ratio vous pouvez utiliser des sites qui analysent vos pages web et peuvent même vous donner des conseils d’optimisation. Ces sites sont généralement gratuits mais vous demanderont de vous inscrire (faut pas déconner non plus !).

Voici deux sites que vous pouvez utiliser pour analyser votre site et ainsi connaître votre ratio :

Ces sites vont analyser votre site internet et vous informer des points à améliorer sur votre site. Certains points peuvent directement être appliqués par le client (optimisation d’image, structurer une page comme il faut par exemple).

Au final je retiens quoi ?

Au final, il faut retenir l’idée que le contenu a une place importante dans le SEO aujourd’hui et qu’il ne faut pas négliger tous les éléments qui gravitent autour de ce dernier. Le ratio texte / code en fait partie.
Il faut montrer aux moteurs de recherche que nos pages sont optimisées pour les visiteurs et que le sujet traité est bien détaillé et intéressant.

C’est donc pour cela qu’aujourd’hui dans le processus de création d’un site internet, il faut bien penser en amont aux besoins du site à réaliser, afin de ne pas le surcharger d’éléments inutiles, ou d’un code généré imposant alors qu’un bon développeur pourrait le faire en réduisant la proportion de code aisément.

 

 

 

Écrit par

Sortant d'un BTS SIO puis d'une licence Pro Conception et Intégration de Services et de Produits Multimédias, passionné des nouvelles technologies. Développeur chez Résonance Communication Agence de Communication à Carcassonne

Un commentaire sur “Le ratio texte / code d’une page web et le SEO

  1. Ah ah ah, le texte blanc sur fond blanc ! Il y a une époque, ça fonctionnait très bien ! Mais est-ce que quelqu’un a déjà testé le texte rose sur fond rose … aujourd’hui, en 2015 ? Pas si sûr !
    Quoiqu’il en soit, effectivement le fait de proposer un code propre, optimisé, de limiter le CSS inline et bien sûr de proposer plus de contenu sur la page sont de bonnes pratiques à respecter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *