Article optimisé SEO : comment rédiger un article ?

article optimise SEO

Aujourd’hui le contenu est roi, et en matière de SEO le contenu prend une place de plus en plus importante au détriment du Backlink. Beaucoup de contenu. Mais quantité ne rime pas forcément avec qualité. Les algorithmes s’affinent et arrivent désormais à comprendre ce que vous voulez dire, et peuvent déterminer si vous êtes ou non un spammeur.

C’est donc naturellement qu’aujourd’hui de nouveaux métiers ont fait leur apparition, dont Rédacteur Web SEO. Mais si vous avez un peu de temps à consacrer à du contenu vous pouvez très bien le faire vous même, il suffit de suivre quelques conseils, et vous aurez un article optimisé SEO qui n’aura rien à envier aux rédacteurs professionnels.

Un article optimisé SEO est thématisé

Tout d’abord, quand vous écrivez un article, ça peut paraître bête, mais il faut que ce dernier soit thématisé, donc évitez de vous éparpiller. Par exemple si vous êtes boucher charcutier, ne faites pas un article regroupant : « Comment déguster de le saucisse sèche », « Comment préparer un foie gras », et « Comment conserver mes salaisons », vous allez avoir un article qui n’a pas de thématique précise, et il vous sera très difficile d’être placé sur tous ces mots clés. Donc, pour ce même cas, il vaut mieux faire 3 articles optimisés SEO avec vos trois thèmes, d’une part car vous pourrez bien vous concentrer sur un thème et donc optimiser au mieux l’article, et d’autre part car ça vous permet de faire vivre votre site en proposant du contenu fréquemment, et ça Google aime.

La hiérarchie de votre article optimisé SEO

Une fois votre thème trouvé et bien défini, il va falloir hiérarchiser l’information de votre article afin que vos visiteurs puissent identifier au premier coup d’œil les parties qui composent votre article optimisé SEO. Pour cela, nous pouvons prendre pour exemple les livres: on retrouve un titre, des chapitres et du texte. Votre article optimisé SEO devra comporter un titre, des sous-titres, et des paragraphes associés. Chaque partie devra comporter vos mots clés afin d’indiquer à Google que vous consacrez un article à une thématique précise. Pour cela, votre expression clé doit être dans votre titre d’article et si possible dans les sous-titres. Attention tout de même à ne pas abuser de ce principe et rendre vos titres dénués de sens. Vous pourrez être considérés comme spammeur par Google, car vous avez voulu sur optimiser des expressions clés, en négligeant de façon délibérée la qualité de votre contenu. Donc placez vos mots clés avec parcimonie, partez du principe que vous écrivez un article pour vos lecteurs avant tout !

Des balises pour définir vos mots clés

Vous pensez que votre article est bien rédigé ? Il répond aux attentes utilisateurs ? Le nombre de mots vous semble suffisant ? Votre article contient un contenu de qualité ? Si toutes ces conditions sont réunies, alors vous pouvez maintenant passer à la cerise sur le gâteau, et rendre irréprochable votre article optimisé SEO. Nous allons nous pencher sur les balises HTML et leurs utilisations pour pouvoir faire plaisir à Google.

Nous allons donc retrouver les balises qui suivent : <H1><H2><H3><strong><i>. Si vous n’êtes pas familiers avec le langage HTML, je vais juste vous raccourcir la chose à sa plus simple définition:

  • <h1> : Titre de page. Un seul par page.
  • <h2> : Sous titres, plusieurs autorisés.
  • <h3> : Sous titres du Sous titre, plusieurs autorisés.
  • <strong> : Met en gras le texte.
  • <i> : Met en italique le texte.

Certains habitués du HTML pourront grincer des dents mais j’ai dit que j’allais au plus simple !

Pour compléter la partie sur la hiérarchie, il faut que votre article optimisé  SEO contienne un H1, dans lequel vous aurez des H2, et dans ces H2 vous pouvez aussi avoir des H3, et bien entendu du texte dans chaque partie.

Pour cet article par exemple, étant assez court, je n’ai pas recours aux H3 donc la structure se limite à <H1> et 5 <H2> agrémentés de texte, ainsi que d’une conclusion.

Puis viennent les <strong> et <i>, ces balises peuvent être insérées partout, et vont nous servir à donner de l’importance à des mots ou à des expressions. Et donc vous l’aurez compris, donner un peu plus de poids à vos mots / expressions clés. De la même façon que les conseils donnés plus haut, évitez de marteler des mots clés en balise <strong>, non seulement car Google va vous taper sur les doigts, mais aussi car vos visiteurs vont constater d’eux même que le contenu qu’ils lisent n’est pas naturel et qu’il est fait à des fins autre que leur apporter des informations qualitatives.

Exemple toujours avec notre boucherie :  » La saucisse fraîche que nous proposons fait partie des saucisses fraîches les plus goûteuses du marché. En effet nos saucisses fraîches sont faites par un procédé unique qui rend nos saucisses fraîches uniques ! « .

Écrire ça, c’est un peu signer son arrêt de mort à Google.

Quelques liens internes

Petit point bonus pour votre article optimisé SEO, pensez à faire quelques liens internes pour amener du jus sur ces pages, et créer du maillage interne. Pour cela, il faut évidemment un contenu susceptible d’intéresser vos utilisateurs en rapport avec le contenu actuel. Par exemple pour cet article je vous propose un complément plus générique au SEO avec les 4 points à respecter pour le seo en 2015, où la rédaction de contenu y est évoquée et là où vous verrez que la rédaction de contenu n’est pas le seul travail à effectuer pour un SEO optimal aujourd’hui, ainsi que d’autres points que vous ne devez pas négliger (notamment l’adaptabilité de votre site avec les appareils mobiles).

Conclusion

Le meilleur conseil que je peux vous donner, est de créer un contenu de qualité, et de diversifier les méthodes d’optimisation. C’est comme un gâteau, il faut le bon dosage partout pour qu’il ait un bon goût. Personnellement, je n’aime pas vraiment les agences qui proposent de vous rédiger des articles optimisés SEO, car votre article n’a plus rien de naturel et vous trouvez le mot clé dans tous les titres sans que ça n’ait de sens, avec des expressions en gras ou en italique chaque lignes. On se demande si la frontière entre bon contenu et Spam n’est pas très mince. Bien entendu je suis ouvert à la critique, mais j’aime penser que si un utilisateur lambda trouve frustrant la répétition et la mise en évidence de certains mots clés, Google pense pareil et sanctionne.

Écrit par

Sortant d'un BTS SIO puis d'une licence Pro Conception et Intégration de Services et de Produits Multimédias, passionné des nouvelles technologies. Développeur chez Résonance Communication Agence de Communication à Carcassonne

Un commentaire sur “Article optimisé SEO : comment rédiger un article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *