Bien choisir les 3 services liés à votre site internet

Un site internet est associé à différents services liés entre eux :

  • le nom de domaine
  • l’hébergement
  • la messagerie

Il faut faire attention à chacun de ses trois aspects si on ne veut pas se retrouver coincé ou à démêler des sacs de nœuds avec les différents fournisseurs.

Le nom de domaine

domaineLors de la création de votre site internet, si vous ne possédez pas déjà de nom de domaine pour vos emails, vous allez devoir en déposer un. Pour le bon choix de votre nom de domaine, référez-vous à notre article sur les extensions de noms de domaine.

Ce dépôt se fait via un prestataire que l’on appelle un registrar.

En effet, même si vous en devenez propriétaire lors du dépôt du nom de domaine, vous n’en êtes en fait que propriétaire pour la durée souscrite chez le registrar. En gros, vous en êtes locataire. Nous conseillons donc d’associer un dépôt de marque au nom de domaine (via l’INPI) afin de couvrir votre activité. Attention, déposer une marque ne veut pas dire qu’elle est libre. Il faut faire une recherche d’antériorité pour s’en assurer.

Il faut bien choisir son registrar.

texane2Privilégiez les registrars français ou, à défaut, européens. Fuyez les registrars asiatiques ou américains.
Pourquoi vous demandez-vous ?
Tout simplement car ils sont aussi chers que les registrars français et quand vous vous retrouvez avec une américaine à l’accent texan au bout du fil après 20 minutes d’attente (payantes), que vous ne comprenez strictement rien à ce qu’elle vous dit et qu’elle ne vous comprend pas non plus à cause des accents de chacun, c’est vite, très, très compliqué.

Avec un registrar français vous éviterez beaucoup de problèmes. Choisissez quelqu’un de connu et réactif : Gandi, Nordnet ou OVH pour les plus gros, sinon un registrar local, il y en a dans chaque grande ville.

Évitez votre FAI (Fournisseur D’accès Internet) !
Surtout si vous avez un contrat pour particulier : qui n’a pas passé 1 heure au téléphone avec la hotline de son FAI, avec des réponses pré-formatées ?
La seconde et vraie raison est que si vous changez d’opérateur de téléphonie ou d’accès internet, vous perdrez votre nom de domaine. Enfin pas vraiment, juste après leur avoir dit « On résilie », il faudra vous battre pour transférer sa gestion chez un autre registrar.
Attention aux contrats Pro des FAI car ils ont la fâcheuse tendance d’inclure le nom de domaine « en cadeau » lors de votre souscription : c’est pour mieux vous garder.

L’hébergement

serveurC’est la maison de votre site internet : le serveur qui stocke et traite les fichiers qui composent votre site : voir notre glossaire.

A la création de votre site internet, dans la plupart des cas un hébergement mutualisé sera suffisant : l’avantage est qu’ils sont peu couteux, mais comme leur nom l’indique, vous partagez les ressources de votre serveur avec d’autres sites. Quand la fréquentation de votre site augmentera vous devrez changer de type d’hébergement car votre site deviendra de plus en plus lent.
Donc, lors du choix de l’hébergement, votre prestataire doit évaluer la fréquentation de votre site si c’est pour une création ou vous demander le volume de visite si c’est une refonte, afin que l’hébergement encaisse la charge sur votre site.

Comme pour les noms de domaine, privilégiez des hébergeurs français, qui existent depuis quelques années et contrôlez leur réputation.
Pourquoi encore des français ? La réponse est un peu la même que pour les noms de domaine : le rapport qualité prix est à peu prêt le même partout dans le monde, et surtout, vos données seront hébergées en France. Si vous avez des données sensibles, il peut être primordial de garder ses données sur le territoire français.

Pour finir, évitez les offres d’entrée de gamme, car ces hébergements sont vites limités.

La messagerie

emailQuand vous souscrivez un hébergement, en général, la messagerie est fournie avec. Si vous devez avoir une utilisation occasionnelle, ces services feront l’affaire. Par contre si vous avez une utilisation intense des emails, passez votre chemin.

Souscrivez, à part, à une offre de messagerie PRO, chez un fournisseur dédié ou différent de votre hébergeur ou si c’est le même, pas sur le serveur qui héberge le site. Pourquoi ? Tout simplement car si votre serveur crashe (ça arrive plus souvent qu’on ne le pense) ou si votre hébergeur à un souci, vous perdrez votre site mais aussi vos emails.

Pensez à vérifier les limites imposées par l’offre souscrite et surtout le nombre d’envoi d’emails autorisés en 1 heure. C’est très important si vous voulez gérer vous-même l’envoi de lettres d’informations.

Comme précédemment, privilégiez des prestataires français et vérifiez que leurs serveur (même les sauvegardes) soient bien localisé en France : certains pays autorisent des services d’état à piocher sans vous le demander dans vos données.

 

Vous l’aurez compris les règles à respecter si vous ne voulez pas de problèmes sont :

  • dissocier chaque service
  • veiller à avoir ses données en France
  • bien dimensionner son offre

 

 

Écrit par

Développeur senior et chargé du SEO et SEM au sein de l'agence de communication Résonance à Carcassonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *