Mobilegeddon 2.0

mobilegeddon-2

Pour les personnes inscrites à notre newsletter, vous avez il y a un an reçu une lettre indiquant que Google allait imposer aux sites internet d’être responsive sous peine de perdre des places sur le moteur de recherche mobile. Ce mobilegeddon devait être plus puissant que pingouin et panda réunis. Il y avait de quoi y croire et travailler le responsive des sites ! Et puis tel un pétard mouillé, on s’est retrouvé avec quasiment aucun changement dans les SERP mobile.

Mai 2016, le nouveau rendez-vous responsive

Google semble vouloir remettre le couvert avec le responsive en nous rappelant qu’il est important de trouver des résultats qui soient adaptés à notre support. De fait en mai 2016 Google va mettre à jour son algorithme pour le mobile et devrait encore plus privilégier les sites responsives. Mais peut on vraiment croire à cette nouvelle annonce nous disant que google va augmenter les effets de ce critère (responsive) ? Certains blogs parlent de pénalisation concrète des sites qui ne seront pas responsive, mais est-ce que cela est possible ?

Alors, Mai 2016 gros impact mobile ou effet d’annonce ?

Et bien je met ma barbe en jeu que c’est un effet d’annonce, ou du moins, un critère qui ne va PAS être si impactant que ça. Et il suffit de lire ce que communique google à ce sujet

Et rappelez-vous que l’intention d’une requête de recherche demeure un indicateur très important : même si une page n’est pas adaptée aux mobiles, elle peut être bien classée si elle possède un contenu très pertinent et de qualité.

En gros on en revient au même, qualité qualité qualité du contenu, autorité de votre nom de domaine, backlinks de qualité, mise en page etc. Et c’est tout à fait logique, pourquoi pénaliser la page qui a le contenu le plus pertinent ? Le responsive reste du « bonus » pour les résultats de recherche à mon sens.

Au final, même si les positions dans les résultats risquent de ne pas beaucoup bouger, il faut quand même s’y mettre si ce n’est pas déjà fait, on le rappelle encore une fois mais les visites mobiles représentent aujourd’hui plus de 50% du trafic web. Alors perdre la moitié des visiteurs à cause d’un site vieillissant serait dommage !

Si vous souhaitez savoir pourquoi passer au responsive vous pouvez lire notre article (un peu vieillissant maintenant) parlant du responsive.

Écrit par

Sortant d'un BTS SIO puis d'une licence Pro Conception et Intégration de Services et de Produits Multimédias, passionné des nouvelles technologies. Développeur chez Résonance Communication Agence de Communication à Carcassonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *