« Quick Tips #1 » Nom de domaine

Dans cette nouvelle série d’articles « Quick Tips » nous parlerons dans un article de quelques lignes d’un sujet précis afin d’y donner des informations utiles et quelques éléments à garder en tête. Pour ce premier article, on commence par la base d’un site internet : Son nom de domaine.

Le nom de domaine d’un site internet

En bref :

Le nom de domaine est l’équivalent de votre adresse physique, le nom de domaine permet donc de vous trouver sur internet. Ce nom est composé d’une partie libre (Nom d’entreprise par exemple), et d’un suffixe : L’extension. Dans le cas de notre site l’extension est « .com« . L’adresse complète d’un site internet est composé d’un protocole de communication (HTTP), puis généralement du sous domaine (www) suivi de votre nom de domaine (mon-site.fr).

extensions-de-nom-de-domaine

Infos pratiques :

  • Personne ne peut acheter un nom de domaine, c’est une location qu’il faut penser à renouveler chaque année.
  • Le prix dépend de l’extension choisie, mais est généralement faible (une dizaine d’euros par an).
  • Le nom de domaine doit être assez court et facile à retenir, généralement on retient le nom de la marque.
  • Un site internet peut posséder plusieurs noms de domaines (c’est même conseillé dans certains cas). Dans ce cas, il y aura toujours un nom de domaine principal sur lequel tout le référencement du site se fera.
  • L’impact en référencement naturel d’un nom de domaine est très faible (et souvent indirect).
  • Un nom de domaine peut comprendre des chiffres et des lettres (accentuées ou non) mais pas de caractères spéciaux (hormis le tiret qui permet de séparer les mots : www.mon-site-internet.fr).

Astuces :

  • Si vous n’avez qu’un seul nom de domaine « MonEntreprise.fr », rien n’empêche une autre entreprise du même nom de prendre le même nom de domaine avec une extension différente « MonEntreprise.com / MonEntreprise.org » etc. Pensez-y, si vous souhaitez éviter la concurrence il faudra réserver  plusieurs noms de domaines !
  • Gardez un œil sur les pratiques douteuses de type : Phishing, cybersquatting, typosquatting, qui pourraient mettre à mal votre marque si vous avez été pris pour cible. Saisissez la justice dans ces cas là.
  • Il est préférable de ne pas utiliser les accents car on ne les tape généralement pas sur le net pour aller plus vite.

Écrit par

Sortant d'un BTS SIO puis d'une licence Pro Conception et Intégration de Services et de Produits Multimédias, passionné des nouvelles technologies. Développeur chez Résonance Communication Agence de Communication à Carcassonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *